sous titre

- Acceuil
- Présentation
- Activités
- Galeries
- Nos partenaires
- Liens
- Contact

motogpfrance

Moto Gp 2009 http://www.motogp.com

Certains adhérents de l'association étaient présents au grand prix de France 2009, nous étions une dizaine , soleil, pluie par intermitence.Par contre nous déplorons de plus en plus un nombre important de voiture.A quand une portion du circuit réserver aux motards .(Véhicules inderdit sauf moto)

Après avoir descendu les Champs-Elysées au guidon de sa Yamaha M1 hier midi à Paris, Valentino Rossi est arrivé en hélicoptère au Mans en fin d'après-midi, avec la ferme volonté de rééditer sa victoire de l'an dernier.

Le leader du MotoGP, après sa victoire à Jerez et deux deuxièmes places au Japon et au Quatar, s'est dit «assez confiant» pour cette course, la 4e de la saison, même si le temps instable risque de compliquer la tâche des pilotes. «Cette piste a toujours été très bonne pour les Yamaha dans l'histoire de la moto. L'an dernier c'était très bien. Je suis donc assez confiant quant au résultat même si on ne sait jamais ce qui peut se passer. On verra si les modifications apportées à Jerez marchent aussi ici.» Il est vrai que l'an dernier Yamaha avait réussi le grand chelem avec Rossi, son équipier espagnol Jorge Lorenzo et son ex-équipier américain Colin Edwards (Yamaha Tech3) sur le podium.

Dix Français dont une jeune fille

Casey Stoner, 2e du championnat à 11 points de Rossi, estime que sa Ducati «devrait être assez compétitive sur le circuit Bugatti, une piste assez difficile pour moi.» Randy De Puniet, 4e il y a deux semaines à Jerez, arrive auMans avec un nouveau statut, celui d'un pilote mûr et enfin régulier. Mais il a répété qu'il «repartait de zéro» et que la course serait «difficile». Quatre fois sur le podium duMans en 250 cc, sa meilleure performance auMans en MotoGP n'est qu'une 9e place acquise l'an dernier. «Je vais donc essayer de mieux faire cette année, mon objectif étant d'être dans le top dix à chaque sortie», a-t-il rappelé. En 250cc, le Français Mike Di Meglio (8e), champion du monde 125cc en titre, qui avait remporté la course mancelle l'an dernier dans cette cylindrée, tentera de réitérer son exploit dans la catégorie supérieure. Et Jules Cluzel, qui le devance au classement (5e), voudra également briller. Un troisième pilote français dans cette catégorie, Valentin Debise, qui ne participe qu'aux Grands Prix européens, cherchera également à se montrer. En 125cc, pas moins de six pilotes français seront sur la grille, quatre invités, dont une jeune fille, Ornella Ongaro, leader du championnat de France, s'ajoutant aux deux permanents. Ornella, 18 ans, une brune aux yeux bleus qui s'est imposée sur le circuit de Nogaro il y a deux semaines, était toute heureuse de poser, hier, avec Rossi et De Puniet en salle de presse.

L'Espagnol Jorge Lorenzo a tiré parti de conditions de course changeantes et d'une moto performante pour remporter dimanche le Grand Prix de France en MotoGP sur le circuit Bugatti du Mans. Lorenzo, sur Yamaha, a doublé son compatriote Dani Pedrosa (Honda) à la fin du premier tour et n'a plus quitté la tête, terminant avec 17 secondes d'avance sur l'Italien Marco Melandri (Kawasaki).

Il a pris par la même occasion la tête du championnat du monde avec un point d'avance sur les deux derniers champions du monde, l'Australien Casey Stoner (Ducati) et l'Italien Valentino Rossi (Yamaha) . Tous les pilotes, partis en pneus pluie, se sont arrêtés dans la première partie de la course pour passer en pneus slicks sur une piste devenue sèche. Le premier à changer de moto a été Rossi, alors deuxième de la course. Mais le champion du monde en titre a connu de nombreux soucis dans la suite du Grand Prix: une chute, une pénalité et deux nouveaux changements de moto. Il a terminé 16e à deux tours.

Lorenzo, 22 ans, a creusé l'écart et fini par s'arrêter au 12e tour, comme son premier poursuivant d'alors, Toni Elias. Pedrosa, auteur de la pole position, est revenu sur son coéquipier Angel Dovizioso en fin de course et l'a doublé dans le dernier tour pour prendre la troisième place. Le Français Randy De Puniet n'a pas passé un bon week-end à domicile: après une chute lors des essais qualificatifs, il a terminé la course en 14e position.

En 250cc, après la fracture de la clavicule du Français Jules Cluzel la veille, son compatriote Mike Di Meglio n'a pas terminé la course, remportée par l'Italien Marco Simoncelli avec une large avance. En 125cc, l'Espagnol d'Aprilia Julian Simon a également largement dominé la course et pris la tête du championnat du monde.

 

agvmotoclub37@agv37.fr
(c) 2009 - AGV37.FR